Compétences de l’Accord tri-national

Un candidat qui souhaite obtenir la réciprocité en vertu de l’Accord trinational de reconnaissance mutuelle doit soumettre un dossier de travail qui démontre sa compétence professionnelle dans les domaines suivants :

A. Un architecte qui exerce un contrôle responsable doit être compétent pour créer des conceptions architecturales qui :

• A.1 :  illustrent une compréhension des relations entre les individus et les bâtiments et entre les bâtiments et leur environnement, ainsi que de la nécessité de rattacher les bâtiments et les espaces qui les séparent aux besoins et à l’échelle des individus;

•  A.2 : tiennent compte des préoccupations environnementales et des questions de durabilité;

• A.3 : démontrent des aptitudes en aménagement du territoire et en planification;

• A.4 : tiennent compte des facteurs culturels et sociaux.

B. Un architecte qui exerce un contrôle responsable doit être compétent concrétiser une conception en une forme bâtie, et capacité :

• B.1 : d’étudier et d’interpréter les objectifs et autres questions de conception pertinentes et de préparer le dossier d’un projet de conception;

• B.2 : de donner des conseils sur les évaluations, les études de faisabilité et les programmes d’un projet;

• B.3 : d’évaluer et de déterminer les éléments de structure, de construction et d’ingénierie d’un bâtiment et d’intégrer les données et la conception des disciplines spécialisées dans un projet de bâtiment;

• B.4 : d’évaluer les influences des facteurs physiques sur les bâtiments et les technologies qui assurent des conditions de confort ambiant et protègent du climat, et capacité de coordonner et d’intégrer les systèmes des services du bâtiment qui permettent de réguler ces conditions;

• B.5 : de satisfaire aux exigences des usagers du bâtiment à l’intérieur des contraintes imposées par les facteurs de coût et la réglementation du bâtiment;

• B.6 : de fournir des avis sur des questions de construction, d’attribution de contrat et d’administration de contrat;

• B.7 : de produire les documents et les renseignements nécessaires à la concrétisation d’une conception en un bâtiment;

• B.8 : de gérer le processus d’attribution du contrat de construction, d’administrer les ententes contractuelles et de surveiller les travaux de construction.

C. Un architecte qui exerce un contrôle responsable doit être compétent dans l’exercice de l’architecture et :

• C.1 : respecter les obligations légales et réglementaires relatives à la planification et à la construction de bâtiments;

• C.2 : avoir une connaissance adéquate des industries, des organisations et des procédures intervenant dans la gestion et la réalisation d’un projet de conception en tant que bâtiment;

• C.3 : respecter les normes de conduite attendues d’un professionnel;

• C.4 : maintenir les compétences dans les aspects pertinents de l’exercice de l’architecture.